Dans la veine d’Inventing Anna, Amanda Seyfried joue une reine de l’arnaque dans The Dropout

C’est l’un des plus grands scandales de la Silicon Valley : l’affaire Elizabeth Holmes et son entreprise, Theranos. Disney+ en fait une série, “The Dropout”, portée par Amanda Seyfried. Découvrez la bande-annonce.

Les histoires d’escroqueries passionnent les foules. Le film-documentaire L’Arnaqueur de Tinder cartonne sur Netflix, tandis que la nouvelle série de Shonda Rhimes, Inventing Anna, s’apprête à populariser le destin d’une fausse héritière allemande, le 11 février, toujours sur Netflix. La plateforme Disney+ propose, de son côté, The Dropout, récit d’une génie-escroc de la Sillicon Valley.

Amanda Seyfried, qui enchaîne les rôles marquants après Mank de David Fincher et Sur le chemin de la rédemption de Paul Schrader, incarne Elizabeth Holmes. À seulement 19 ans, cette jeune femme crée son entreprise, Theranos. Cette société propose, grâce à une technologie spécifique, de réaliser des analyses de sang à la vitesse de l’éclair et à moindre coût.

Dix ans plus tard, la fondatrice fait la Une des plus grands magazines et se retrouve même comparée à Steve Jobs. Or, tout est faux. Les résultats de l’entreprise sont faux et même la personnalité de l’Américaine, qui change sa voix pour adopter un ton plus sérieux, est fabriquée.

La série créée par Liz Meriwether et composée de 10 épisodes revient sur ce grand scandale. À l’écran, Amanda Seyfried est entourée de William H. Macy, Laurie Metcalf, Stephen Fry, Dylan Minnette et Utkarsh Ambudkar.

Attendue pour le 3 mars aux Etats-Unis, la fiction débarque en France le 20 avril sur Disney+.

(Visited 1 times, 1 visits today)